En bref

forum des mediasEn 2013, l’organisation d’un événement a vu le jour, fruit des débats entamés dans le cadre du projet Médias-Diversité-Citoyenneté. Au départ, le questionnement portait sur la manière d’introduire et de présenter la diversité dans l’univers médiatique, ainsi que de dynamiser la réflexion et les pratiques citoyennes dans leur rapport aux médias. Le constat, sans être neuf, établissait que l’univers des médias était pluriel et que la création d’espaces et de temps de dialogues et d’échanges permettrait de créer des ponts entre les différents types de médias et acteurs médiatiques.

Ainsi est né le Forum des Médias alternatifs et des Alternatives médiatiques, dont la première édition eut lieu le 4 décembre 2014 à l’espace Nord. A partir de ce moment, le forum (qui se présente aussi comme un salon) devient un événement qui favorise le renforcement de la visibilité des médias alternatifs, et d’autres acteurs et initiatives liées aux médias. Cet événement est mis à profit pour activer le débat de société, mais aussi les synergies possibles, entre les acteurs des médias alternatifs, entre ceux-ci et les acteurs des médias « classiques », ainsi que les associations dont le travail est lié à un questionnement sur les médias. La diversité du monde médiatique, que ce soit quant à la manière de porter le débat de société aussi bien que quant au type de média (presse, presse en ligne, webtélé, bloggers) contribue à souligner la complémentarité des différents acteurs. De cette synergie, deux conséquences peuvent être tirées : la première porte sur les citoyennes et citoyens, mobilisés dans cette dynamique, sans laquelle il n’est pas de démocratie qui puisse tenir. Le seconde débouche sur la formulation d’un plaidoyer commun, interpelant les acteurs médiatiques, la société civile et le monde politique sur un certains nombres d’objectifs et de lignes de force. Ce plaidoyer existe et a été rédigé au terme de la quatrième édition du Forum des médias alternatifs, en 2017.


Manière de voir

En 2020, l’un des objectifs de Carrefour des Cultures est d’ancrer à nouveau sa spécificité dans cette réflexion sur les médias, en concevant l’articulation de la souveraineté du peuple avec celle de l’information. En ce sens, il convient de réaffirmer cette conviction du pouvoir du peuple, au-dessus de tout autre, et que ce pouvoir n’a de consistance qu’autant que le peuple pense et agit en détenant une information de qualité, vérifiée, afin d’alimenter le débat de société. Mais aussi dans le but d’être acteur du changement social.

L’objectif poursuivi est donc multiple : ouvrir un temps de réflexion impliquant des citoyens et des citoyennes autour de la problématique des médias, de l’information et leur permettant de s’emparer du débat de société ; favoriser la visibilité de la diversité médiatique et des médias alternatifs en particulier, et contribuer à la mise en place d’une synergie entre les acteurs médiatiques (alternatifs, classiques mais aussi acteurs associatifs) ; initier des réflexions et des pratiques donnant des moyens aussi bien aux acteurs médiatiques qu’aux usagers des médias pour stimuler un exercice critique de la démocratie.


Contact 

Christophe De Mos

081 74 53 95 – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.