recherche logo 06En bref

Le projet Peuples & Cultures se propose de mettre en lumière une communauté tout au long d’un bimestre et ce, sur presque un an, afin de relire ensemble le similaire et le dissemblable de nos cultures et identités, de nos consciences et nos croyances. Ainsi, les deux concepts phares que nous avons décidé de mettre au cœur de notre parcours en six grandes étapes seront l’identité et, partant, l’altérité. L’un étant, à notre avis, indissociable de l’autre en tant qu’ils sont moteur et dynamique des relations humaines et donc culturelles. Par ailleurs, si ces deux pôles sous-tendront ce voyage auquel nous vous convions, ils seront moins des blocs monolithiques taillés de certitudes que des tremplins à la réflexion et à la découverte. Ici encore nous privilégierons donc le(s) questionnement(s) à la recherche de vérité(s).

Ce projet qui débute fin avril 2020 se clôturera en juin 2021. Les cultures choisies pour ce voyage sont, successivement, l’Amérique Latine, Le Maghreb (Algérie, Maroc, Tunisie), Bilad El Cham (Jordanie, Liban, Palestine, Syrie), la Région des Grands Lacs (Burundi, Ouganda, République Démocratique du Congo, Rwanda), la Flandre et, enfin, la Wallonie.

recherche logo 08Sur presque une année nous aborderons ces six communautés différentes sous ce même prisme de l’identité et de l’altérité. Pour ce faire, chaque culture sera également approchée à chaque fois sous cinq perspectives différentes que nous pouvons résumer ainsi : un débat de société sur un même thème, à savoir « la Femme », mais sous un éclairage spécifique ; des table-rondes sur les perceptions de réalités culturelles, sociologiques et socio-économiques ; une production artistique originale et différente dans sa forme selon la communauté envisagée (expositions, pièce de théâtre, lecture poétique, documentaires, concerts musicaux) ; une réflexion sur le rôle des médias dans la perception et la transmission de l’identité culturelle et enfin des projections cinématographiques publiques de films, courts métrages et documentaires emblématique pour chaque culture, précédées d’une présentation et suivies d’un débat.


L'Amérique Latine

20 pays et plus de 600.000.000 d’habitants… La définition la plus fréquente de l'Amérique latine retient les dix-huit pays indépendants de l' « Amérique hispanique », dont la langue officielle principale est l'espagnol, en y ajoutant le Brésil, dont la langue officielle est le portugais et Haïti, pour le français.

Ainsi, au-delà de la langue latine comme référent historique et culturel commun, qu’est-ce qui rassemble ou « désassemble » une culture aux mille visages et identités ? Au vu de l’importance des flux migratoires latino-américains chez nous en ce moment, il est temps d’apprendre à connaître nos  nouveaux « invités » !

Le Maghreb (Algérie, Maroc, Tunisie)

Situé à la croisée du monde arabe et des civilisations méditerranéenne et africaine, Le Maghreb forme depuis plus d’un millénaire une unité géographique caractérisée culturellement par la fusion d'éléments arabo-berbères. L'histoire contemporaine du Maghreb est marquée par les colonisations française, espagnole et italienne. Depuis plus de 50 ans, on peut dire que la Belgique fait « histoire commune » avec le Maghreb et ce par le biais de l’immigration mais aussi de la transculturalité. Quel kaléidoscope ? Pour quelles tonalités de couleurs ?

Bilad El Cham (Jordanie, Liban, Palestine, Syrie)

Après le Maghreb, nous voyagerons au « Pays de Sham », autrement dit au Machrek, région qui comprend les pays actuels de la Palestine, de la Jordanie, du Liban et de la Syrie. Au vu de l’actualité et de ses conséquences terribles, la migration internationale a pris un visage: celui de la femme, de l’enfant et de l’homme martyrisés par les conflits armés, en Syrie notamment. Ainsi, chez nous, comme en Europe, nous « accueillons », et pas toujours avec une politique européenne commune, ces personnes à l’existence broyée. Comment, en ces conditions, apprendre à connaître celui ou celle qui dans ses bagages transporte et son identité et les coups de canifs plein coeur de celle-ci? Par ailleurs, les conditions de cet « accueil » facilitent-elles la main tendue, l’écoute, le « véritable » accueil de la culture de l’Autre ?

La Région des Grands Lacs (Burundi, Ouganda, République Démocratique du Congo, Rwanda)

L'Afrique des grands lacs désigne les quatre pays africains qui bordent les Grands Lacs D’Afrique de l’Est: le Burundi, La République Démocratique du Congo, L'Ouganda et le Rwanda. Il s’agit d’une désignation plus politique que géographique. L’histoire coloniale pèse encore de tout son poids dans cette région du monde par ailleurs dévastée par les conflits armés depuis la seconde moitié du 20ème siècle. Ces guerres tribales et ces tensions entre pays limitrophes ont durablement marqué les mentalités respectives. Comment ces populations en exil se réorganisent-elles et quels dialogues inter-ethniques, inter-culturels entretiennent-elles chez nous ?

La Flandre

La Belgique est un « jeune » pays à l’histoire européenne déjà bien chargée. La Flandre peut s’enorgueillir de sa place au sein de cette mosaïque recomposée qu’est notre pays et en ce sens elle aime faire référence à un passé culturel riche sous différents aspects. L’identité nationale est bien souvent brandie au nord du pays par certains courants politiques comme explication d’un destin commun et justification de politiques aux visées séparatistes par rapport au Sud. Au-delà des clichés, qu’est-ce qui fait le propre de l’identité flamande, des identités flamandes et de leur rapport à la « belgitude » ?

La Wallonie

Bastion de la sidérurgie au 19ème siècle jusqu’au début des années 70, la Wallonie a perdu depuis ce titre de noblesse. La reconversion économique tarde à amorcer ses tournants décisifs et le chômage de masse reste un vrai problème en Wallonie. Tous chômeurs en training, les Wallons ? On ne peut certes pas définir une identité culturelle uniquement en fonction de réalités économiques et de stéréotypes. La Wallonie, et Namur en l’occurrence, possède une histoire culturelle complexe où la langue française, si elle en dessine les contours, n’en définit pas exclusivement l’identité. Qui sommes-nous, « nous », Wallons ? Quels sont les visages atypiques de ce « Nous » ?


Contact

Catherine Briot 

081 74 53 95 – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.