002_DPOC

Le groupe de travail est de nouveau ouvert à toute personne souhaitant d’insérer dans notre démarche.

Pour plus de renseignement à ce propos, vous pouvez consulter prendre contact avec Daniel Zink par mail à l’adresse daniel.zink@carrefourdescultures.org ou par téléphone au 081 74 89 46.

 

« Prendre part à la vie sociale et  contribuer à sa transformation sont (…) deux aspects de la participation (…) [Dès lors], comment faire en sorte que chacun puisse bénéficier de conditions suffisamment bonnes de développement, comment rétablir celles-ci quand un grand nombre d’individus ont été mis hors-jeu ? » (L. DAMAY, H. POURTOIS, Revue Nouvelle, Sept. 2012, p. 73)

Au travers des différents espaces mis en place dans le cadre du projet « Démocratie participative : une œuvre citoyenne », Carrefour des Cultures vise en premier lieu à développer une action citoyenne critique et consciente de ses potentialités. Fidèles à nos objectifs, nous visons ceux qui, précisément, ont été mis « hors-jeu ». Que cela soit dû à un désintérêt pour la chose publique de la part de citoyens européens ou par la mise à l’écart de façon « institutionnalisée » de personnes ou de communautés considérées comme autres, comme étrangères,  et auxquelles on dénie, de par cette qualité, le droit à une expression citoyenne.

Depuis 2013, le projet « Démocratie participative : une œuvre citoyenne » se structure autour de trois pôles et trois espaces évoluant concomitamment, les uns enrichissant les autres. Ils correspondent moins à des phases distinctes qu’à un ensemble de réflexions, d’activités et de productions participant d’une même démarche, tendant vers un même objectif, à savoir la réappropriation de l’espace public par des citoyens critiques et conscients.

Premièrement, un Pôle de réflexion au sein duquel des citoyens débattent, pensent et  élaborent les thématiques et les activités qui seront développées dans les autres espaces de ce projet, mais aussi tissent des liens avec les autres projets développés par Carrefour des Cultures. Concrètement, il comprend l’ensemble des activités réflexives comprises dans le projet, qu’il s’agisse des réunions et débats du groupe de travail, des tables rondes ou encore de la dimension de débat et d’échange des événements grand public.

Deuxièmement, un Pôle de production dont les réalisations peuvent être vues comme les aboutissements successifs des actions menées dans les autres pôles et espaces. Temporellement, les productions ne prennent donc pas place à la fin du projet mais jalonnent celui-ci tout au long du processus. Les actions de production-sensibilisation ont concerné les trois corps constitutifs de la société, à savoir les citoyens, la société civile et le politique. L’objectif étant d’interroger, de confronter et de donner de la visibilité à ces corps.

Troisièmement, un Pôle de sensibilisation-animation dont l’objectif est d’offrir des animations et des séances d’informations ayant pour base les réflexions et les productions développées dans les autres pôles et  espaces. Le but est de permettre une sensibilisation et une information continue destinée  aux institutions, et notamment aux acteurs de terrain (écoles, associations, etc.).

La date de la prochaine réunion reste à définir.

Section en construction. Les contenus seront bientôt disponibles.